Conseils pour l’hivernage de votre piscine

A l’approche de l’hiver, il est important de bien protéger votre bassin. L’hivernage est une étape importante pour l’eau de votre piscine mais aussi pour vos appareils. Deux types d’hivernage existent ; Espace Piscine vous guide…..

Les conditions climatiques ambiantes ont une influence directe sur les piscines de plein air. Outre l’intérêt de préserver la qualité de l’eau, les opérations d’hivernage vont permettre de protéger le bassin (le réseau hydraulique, le système de filtration…), des contraintes liées au gel.

En principe, dès lors que la température de l’eau devient inférieure à 13°C, vous devez procéder à l’hivernage.

Dans tous les cas, la mise en hivernage débute par un grand nettoyage du bassin (brossage des parois, de la ligne d’eau, du fond, nettoyage des skimmers et des projecteurs…) ainsi que des accessoires (robot de nettoyage automatique, couverture…).

A cet effet, un produit de traitement à haut pouvoir rémanent peut être introduit dans l’eau de la piscine, afin de limiter la prolifération des algues, jusqu’à sa remise en service (ce produit n’est pas un anti-gel).

Le bassin peut être protégé des salissures par l’utilisation d’une couverture d’hivernage. Il existe plusieurs types de bâches d’hivernage (couverture filet, couverture opaque…) qui se fixent au-dessus du bassin, limitant ainsi le dépôt des saletés pendant la période froide.

Attention aux débris divers (feuilles, vers de terre, objets métalliques, etc…) dont le contact prolongé et la décomposition sont souvent à l’origine de tâches indélébiles.

 

Il est formellement proscrit d’hiverner sa piscine en la vidangeant et de la laisser vide. Il faut noter également que la vidange totale d’une piscine liner, si elle s’avère nécessaire, doit être obligatoirement par un professionnel qualifié, renseignez-vous auprès d’Espace Piscine.

ATTENTION : UNE SURVEILLANCE PERMANENTE DU BASSIN ET DE SES EQUIPEMENTS EST INDISPENSABLE. IL CONVIENT D’ÊTRE ENCORE PLUS VIGILANT LORSQUE LES CONDITIONS CLIMATIQUES SONT DEGRADEES (GEL, NEIGE, VENT VIOLENT…..).

Photo0252

L’HIVERNAGE PASSIF

La piscine ne doit pas être totalement vidée afin notamment d’économiser l’eau mais aussi de protéger le bassin.

Rappel : Vider sa piscine entraîne de graves risques d’endommagements structurels. Toute vidange doit être précédée d’un avis technique, Espace Piscine saura vous conseiller.

 

  • Diminution du niveau et traitement de l’eau

La masse liquide joue un rôle d’isolant thermique et assure la stabilité mécanique du bassin en contrant les pressions naturelles exercées par le sol. Enfin, l’eau protège le revêtement du bassin (surtout le liner qui se détériore s’il n’est pas immergé).

Le niveau d’eau doit être abaissé d’environ 10 cm sous le niveau des skimmers ou de tout autre dispositif d’écumage (prévoir un traitement choc, en préalable à la diminution de niveau…).

Après avoir baissé le niveau, mais avant de vidanger le circuit hydraulique, l’eau du bassin doit être traitée par un produit d’hivernage (selon la dose prescrite par le fabricant). Il est ensuite nécessaire de faire tourner la filtration sur « fond/refoulement », orifices de refoulements ouverts et skimmers fermés, pendant quelques heures pour mélanger le produit.

Par la suite le niveau d’eau devra être surveillé et maintenu.

Attention : en présence d’un volet rigide immergé, ces préconisations ne sont pas applicables. Il convient alors de suivre les conseils spécifiques qui vous seront fournis par Espace Piscine.

 

  • Protection du circuit hydraulique

Les orifices de refoulement et les skimmers devront être bouchés et rendus étanches par la pose de bouchons sur les orifices de refoulement et par la pose d’obturateurs antigel « gizmos » sur les skimmers pour interdire l’eau d’y revenir. Cette opération doit, notamment, permetttre d’assécher les canalisations afin d’écarter les risques de cassures ou rupture liés au gel.

 

  • Protection du bassin

En cas de risque de gel, afin d’éviter que la structure du bassin soit endommagée par la poussée (pression exercée par la glace sur les parois), il est indispensable de mettre en place des flotteurs d’hivernage (au minimum dans la diagonale du bassin) afin de créer un volume compressible par la glace.

 

  • Traitement du filtre

Filtre à sable et vanne 6 voies : Nettoyer, rincer et procéder à plusieurs contre-lavages pour éliminer les impuretés. Après lavage, mettre une solution détartrante pour dissoudre le calcaire, vidanger le filtre, ôter le bouchon d’écoulement et le couvercle, graisser les joints et laisser le filtre ouvert. La vanne 6 voies sera placée en position hiver.

filtre à diatomées et vanne 6 voies : Nettoyer, rincer et faire un contre-lavage du filtre. Démonter le filtre et l’axe qui supporte les éléments filtrants. Mettre les éléments à tremper avec une solution détartrante pour dissoudre le calcaire, brosser, rincer abondamment, laisser sécher. Graisser les joints, laisser le filtre ouvert. La vanne 6 voies sera placée en position hiver.

filtre à cartouches : Démonter et sortir la cartouche, nettoyer et rincer (sans contre-lavage). En présence de calcaire, mettre les éléments à tremper avec une solution détartrante pour le dissoudre, brosser, rincer abondamment, graisser les joints. Stocker la cartouche à l’abri.

 

  • Traitement des pompes

La pompe est composée d’un moteur électrique sensible à l’humidité. Vidanger la pompe, nettoyer les préfiltres, laisser le bouchon de vidange ouvert, effectuer le graissage et l’entretien préconisés par Espace Piscine.

Chaque fois que cela est possible, démonter les pompes et les remiser au sec.

 

  • Régulation et traitement d’eau automatique

Prévoir de démonter impérativement les sondes d’analyse, qui doivent être plongées dans de l’eau et remisées verticalement dans leur protection d’origine (tube, capuchon…) à l’abri du gel. Il faudra s’assurer que les électrodes des sondes restent humidifiées pendant tout l’hiver.

Attention : Les systèmes d’injection automatisée doivent être mis « hors-service » pendant la période d’hivernage.

 

  • Electrolyse de sel

Démonter la cellule et, si nécessaire, utiliser un produit adapté (voir auprès d’Espace Piscine) afin de libérer les plaques de toutes les impuretés. Une fois propre, la remettre en place sur le circuit hydraulique purgé.

 

 L’HIVERNAGE ACTIF

Cette solution consiste à protéger le bassin du gel sans arrêter complétement la filtration, elle permet de conserver une qualité d’eau durant la saison d’hiver et de minimiser le traitement chimique et physique de l’eau, à l’occasion de la remise  en service de la piscine.

Avant de procéder aux opérations d’hivernage, une correction du pH, puis une désinfection rémanente combinée avec le produit d’hivernage est conseillée.

Attention: Le circuit hydraulique n’étant pas vidangé, cette méthode requiert une grande vigilance quant à l’utilisation de la filtration, en période de gel.

Ainsi l’hivernage actif est-il conditionné par les critères suivants :

  1.  Résidence principale ou occupation permanente des lieux.
  2. Climat doux et tempéré.
  3. Local technique hors gel.
  4. Surveillance continue du fonctionnement de la filtration pendant l’hiver.
  5. Activer la filtration durant les heures propices pour le gel (période nocturne notamment)…

L’installation d’un dispositif de mise hors gel permettant d’optimiser le temps de filtration en fonction de la température de l’eau peut être un bon complément à votre surveillance.

La masse liquide joue un rôle d’isolant thermique et assure la stabilité mécanique du bassin en contrant les pressions naturelles exercées par le sol. Enfin, l’eau protège le revêtement du bassin.

L’eau du bassin doit être traitée par un produit d’hivernage (selon la dose prescrite par le fabricant). Le produit doit être mélangé. Il est nécessaire de faire tourner la filtration quelques heures par jour (période nocturne conseillée).

 

Protection du bassin

En cas de risque de gel, afin d’éviter que la structure du bassin soit endommagée par la pression exercée par la glace sur les parois, il est indispensable de mettre en place des flotteurs d’hivernage afin de créer un volume compressible par la glace.

 

  • Traitement du filtre

Filtre à sable et vanne 6 voies : Utiliser un détartrant et un désinfectant puissant pour filtre à sable. Procéder à plusieurs contre lavages pour éliminer les impuretés, et, mettre la vanne 6 voies sur position filtration. Pendant la période d’hiver, faire des lavages de filtre en fonction de l’encrassement de celui-ci.

Filtre à diatomées et vanne 6 voies : Utiliser un détartrant (ne pas utiliser de désinfectant) pour filtre à sable. Procéder à plusieurs contre lavages pour éliminer les impuretés et mettre la vanne multivoies sur position filtration. Pendant la période d’hiver, faire des lavages de filtre en fonction de l’encrassement de celui-ci.

Filtre à cartouche : Utiliser un détartrant (ne pas utiliser de désinfectant) pour filtre à sable. Procéder à plusieurs contre lavages pour éliminer les impuretés et mettre la vanne 6 voies sur position filtration. Pendant la période d’hiver, faire des lavages de filtre en fonction de l’encrassement de celui-ci.

 

  • Traitement des pompes

Nettoyer le panier de préfiltre de la pompe et veiller à ce que celui-ci reste propre. Programmer le fonctionnement de la pompe 1 à 2h/jour aux heures les plus froides.

 

  • Régulation de traitement d’eau automatique

Prévoir de démonter impérativement les sondes d’analyse qui doivent être mises dans leur protection d’origine (tube, capuchon…).

Obturer les portes sondes. Purger puis nettoyer les régulations et dispositifs d’injection.

S’assurer que les électrodes des sondes restent humidifiées pendant tout l’hiver et stockées hors gel.

ATTENTION : Les systèmes d’injection automatisée doivent être mis « hors service » pendant la période d’hivernage.

 

  • Electrolyse de sel

Démonter la cellule et utiliser un détartrant approprié afin de libérer les plaques de toutes ses impuretés (en respectant les préconisations du fabricant). Une fois propre, la remettre en place sur le circuit hydraulique.