Conseils pour bien entretenir votre piscine

Conserver une eau claire et propre tout au long de l’année ; cela est possible en suivant les quelques conseils d’Espace Piscine

cianfarra

ENTRETIEN ET HYGIENE PHYSIQUE :

1. La pompe

La pompe de filtration contient un panier appelé pré-filtre permettant de retenir certaines impuretés et particules aspirées dans le bassin. Sa fréquence de lavage dépend de la pollution environnante mais elle est indispensable après chaque balayage manuel de la piscine. Le pré-filtre est un élément d’usure, il doit être contrôlé régulièrement.

2. Le filtre

En purifiant l’eau, le filtre s’encrasse ce qui conduit à une baisse de la fluidité dans la circulation de l’eau et à une augmentation de la pression hydraulique (voir manomètre). Cela nécessite des lavages :

  • de la charge filtrante (sable, diatomite),
  • de la cartouche,
  • de la poche filtrante.

3. Les skimmers

Les paniers des skimmers sont les premiers capteurs d’impuretés notamment les éléments polluants visibles à l’œil nu. Il est donc impératif de les vider et les nettoyer régulièrement.

4. La surface de l’eau

Si nécessaire, ramasser les éléments impropres à la surface de l’eau à l’aide d’une épuisette.

5.   Le fond du bassin

Balayer et ramasser manuellement les éléments impropres au fond du bassin à l’aide d’une  épuisette ou si le bassin est équipé d’un appareil de nettoyage alors le faire travailler régulièrement une fois le bassin propre.

  6.  Les parois

L’encrassement des parois de votre piscine est essentiellement dû à un déséquilibre chimique de l’eau (développement d’algues, tartre, etc…). Deux actions permettent d’y  remédier :

  • Brossage manuel des parois en utilisant une brosse adaptée au revêtement de votre piscine.
  • Pour décoller les impuretés, ne pas utiliser l’appareil de nettoyage automatique, ,totalement inefficace dans cette configuration.
  • Vérifier l’équilibre chimique de l’eau et le corriger si besoin.

   7. La ligne d’eau

Les principales sources d’encrassement de la ligne d’eau sont la pollution et les corps gras : Nettoyer manuellement avec une brosse et un produit spécial piscine si nécessaire, ne pas utiliser de surface abrasive.

ATTENTION : Pour des baignades agréables et un entretien facile : ne jamais laisser votre piscine sale.

loubet

ENTRETIEN ET HYGIENE CHIMIQUE :

Quelle que soit la méthode de traitement choisie, il y a toujours 4 critères essentiels à corriger dans l’ordre d’importance suivant :

8. L’équilibre de l’eau

Le PH = potentiel hydrogène ; caractère basique / acide de l’eau

Variation de 0 à 14, pH neutre à 7, pour l’eau de piscine le pH idéal  est compris entre 7 et 7,4 (à l’exception du traitement au brome entre 7,4 et 7,8)

La valeur du pH est variable en raison de :

  • La météo,
  • De la température extérieure,
  • Des produits de traitement,
  • De la fréquence des baignades,
  • La filtration.

 

Conseils d’Espace Piscine : Analyses et corrections sont indispensables pour maintenir la valeur du pH préconisée. Ceci est important pour assurer le confort des baigneurs, l’efficacité des produits de traitement, la pérennité des équipements et la bonne tenue du revêtement.

 

Le  TAC = Titre Alcalimétrique Complet

Le TAC est le taux d’alcalinité totale, soit la teneur en carbonates et bicarbonates d’une eau.

Cette valeur donne à l’eau son pouvoir tampon qui agit sur le pH, c’est un paramètre qu’il est important de déterminer à l’ouverture de la piscine en début de saison. Sa correction s’effectue comme pour le pH avec un correcteur d’alcalinité.

Une trousse d’analyse spécifique permet de déterminer cette valeur, à ce sujet n’hésitez pas à contacter Espace Piscine.

 

Le TH = Titre Hydrotimétrique

Le titre hydrotimétrique, teneur en calcium et magnésium plus communément appelé « calcaire », permet de déterminer l’équilibre de l’eau sur la balance de TAYLOR.

Paramètre peu variable, le TH doit être déterminé lors de la mise en service en début de saison, les conséquences du calcaire sont visibles à la ligne d’eau ainsi que sur les équipements.

 

9. La désinfection / Stérilisation

L’utilisateur doit veiller en permanence  à ce que l’eau de sa piscine soit parfaitement désinfectée et désinfectante. Toute pollution d’origine végétale (algues…) ou bactériologique (bactérie, virus…) est détruite au contact de l’eau du bassin.

La désinfection des piscines s’obtient soit à partir de substances chimiques dissoutes dans l’eau des bassins, soit par le fonctionnement d’équipements spécifiques.

L’attention de l’utilisateur est tout particulièrement attirée sur le respect des valeurs du pH.

En effet  à des valeurs trop importantes, les produits oxydants voient leur effet désinfectant fortement réduit, voire annulé, permettant ainsi le développement des micro-organismes.

Un pH trop bas, peut engendrer une forte oxydation des particules métalliques dissoutes ou corrosion importante des équipements métalliques de la piscine. En outre, un pH trop bas favorise la dégradation des revêtements du bassin.

Quant aux produits de désinfection, merci de cliquer sur quel traitement pour ma piscine ?

10. La destruction des algues

L’utilisateur doit donc veiller, en permanence, à ce que l’eau de sa piscine soit parfaitement désinfectée et désinfectante.

Plusieurs paramètres (seuls ou conjugués) favorisent l’apparition et le développement des algues:

  • temps de filtration insuffisant (inadapté à la température de l’eau),
  • entretien du bassin négligé,
  • pH mal maîtrisé,
  • taux de désinfectant insuffisant…

Les parois grasses, les marches ou le fond du bassin glissants, sont les premiers symptômes d’alerte. Si rien n’est fait, on constatera l’apparition de zones vertes (angles, projecteurs…) avant un verdissement généralisé.

Afin d’éviter la formation des algues, Espace Piscine vous conseille de traiter préventivement le bassin en brossant régulièrement la ligne d’eau et les parois, maintenir une valeur de pH et de désinfectant adapté et verser une fois par semaine un algicide.

En traitement curatif, il est indispensable d’agir dès les premiers symptômes. Pour stopper facilement la prolifération, Espace Piscine préconise :

  • d’augmenter le temps de filtration,
  • de réajuster le pH si nécessaire,
  • d’augmenter ponctuellement le taux de désinfectant (désinfection choc),
  • de traiter les algues (utiliser de l’anti-algues / brosser les parois et nettoyer le filtre).

Une fois les algues mortes, il faut les aspirer avec le balai manuel et répéter l’opération si nécessaire.

Une floculation peut-être réalisée afin d’améliorer la qualité du nettoyage, renseignez-vous auprès de Espace Piscine.

11. La floculation

Suivant le type de filtration utilisée et la finesse de filtration, il peut être nécessaire d’améliorer leur efficacité par l’apport de produits floculants.

Le floculant amalgame les micro particules et permet de les retenir dans le filtre ou de les précipiter au fond du bassin. Il agit également sur la clarté (limpidité) de l’eau.

L’eau sera plus claire et cristalline, le nettoyage de la piscine plus facile et le désinfectant sera économisé.

Les floculants peuvent se présenter sous plusieurs formes : liquide, chaussette ou comprimé solide.

ATTENTION : Certains types de médias filtrants ne sont pas compatibles avec l’utilisation de floculants. A ce sujet, Espace Piscine saura vous conseiller.