Quel traitement pour ma piscine ?

Le choix du traitement de l’eau de votre piscine ne doit pas être fait au hasard. Chaque traitement a des caractéristiques propres et dépend du revêtement et de la taille de votre bassin ; Espace Piscine passe en revue pour vous les différentes solutions.

L’eau de piscine est un élément vivant, complexe et instable. L’eau est particulièrement sensible aux conditions environnementales (climat, pollutions…)

Elle a une importance primordiale et directe sur l’aspect et la bonne conservation des matériaux qui composent votre installation ainsi que sur le confort et la sécurité des utilisateurs.

En matière de piscine, il est indispensable d’utiliser de l’eau en provenance du réseau de distribution, conforme à la Directive 98/83/ CE relative à la qualité des eaux destinées à la consommation humaine.

Il est fortement déconseillé d’utiliser les eaux d’autres provenances (forage, captage, puits….) dont la composition physico-chimique n’est pas constante.

Si cette précaution n’est pas respectée, l’utilisateur devra impérativement faire procéder à une analyse de l’eau.

LES PRODUITS DE DESINFECTION

Les produits doivent être utilisés conformément aux prescriptions éditées par les différents fabricants . Espace Piscine vous assurera de la compatibilité des produits avec le revêtement de votre piscine ainsi que de la compatibilité des produits entre eux.

RAPPELS IMPORTANTS :

  • Ne jamais mélanger les produits concentrés, entre eux !
  • Certains mélanges peuvent être nocifs pour les revêtements et même dangereux ou explosifs.
  • Vérifier que le produit est bien adapté à une utilisation en piscine privée.
  • Conserver les produits hors de portée des enfants.
  • Respecter les règles d’hygiène de base (ne pas manger, boire, fumer pendant la manipulation des produits et se laver les mains).
  • Stocker les produits dans leur emballage d’origine correctement fermé en position verticale (fermeture vers le haut), et dans un endroit sec et bien ventilé. En particulier, il faut éviter de les exposer aux rayons du soleil et à des sources de chaleur (chaudière par exemple…).
  • Ne pas stocker un produit liquide (par exemple, nettoyant de ligne d’eau, anti-algues) au-dessus d’un produit solide. De la même façon, ne pas ranger les produits pour piscine avec d’autres produits (de jardin, peintures, solvants, huiles de moteur et bien évidemment les produits alimentaires).

EN CAS DE CONTACT AVEC LA PEAU OU LES YEUX, AINSI QU’EN CAS D’INGESTION DE PRODUITS, VOUS DEVEZ APPELER IMMEDITAMENT LES SECOURS.

N° D’APPEL D’URGENCE DU CENTRE ANTI-POISON : 01 45 42 59 59 (RENVOI DIRECT SUR LE CENTRE ANTI-POISON LE PLUS PROCHE)

EN CAS DE DEVERSEMENT ACCIDENTEL : ISOLER LE PRODUIT (POUDRE) OU CONTENIR L’EPANDAGE (LIQUIDE) AVEC DES MATERIAUX ABSORBANTS (SABLE, TERRE) PUIS S’ADRESSER AUX SERVICES MUNICIPAUX DE COLLECTE DE DECHETS.

1. Le chlore

Le pouvoir rémanent du chlore est très important.

Le chlore et ses dérivés chlorés peuvent se trouver sous diverses formes :

  • Solide : comprimés, granules ou poudre à dissolution rapide, galets à dissolution lente.
  • Liquide : attention, le chlore liquide ne peut être utilisé qu’au moyen d’un système d’injection.

Il est important de mesurer le chlore libre et, pour ce faire, d’utiliser la trousse d’analyse DPD    n° 1 disponible chez Espace Piscine.

Il est impératif de conserver une concentration de stabilisant inférieur à 75mg/litre.

Pour les produits de traitement à base de chlore stabilisé, l’excès de produit stabilisant « bloque » l’action du chlore.

Il est rappelé que l’utilisation de chlore stabilisé par accumulation entraîne systématiquement l’apport et, donc, l’augmentation de la teneur en acide isocyanurique (stabilisant) dans l’eau de la piscine.

Afin d’éviter la saturation, la concentration en stabilisant doit être réduite par renouvellement partiel, ou total, de l’eau du bassin.

ATTENTION : UNE CONCENTRATION D’ACIDE ISOCYARUNIQUE A UN TAUX SUPERIEUR A 75MG/LITRE ENTRAÎNE LE REJET DES APPELS EN GARANTIE CONCERNANT L’APPARITION DE TÂCHES ET/OU D’UNE DECOLORATION DU REVÊTEMENT.

NB : Il existe deux formes de chlore, le chlore stabilisé et le chlore non stabilisé. Il est indispensable de ne jamais mélanger les deux à l’état concentré. L’utilisation de chlore stabilisé entraîne la concentration de stabilisant. L’accumulation de stabilisant jusqu’à saturation (sup à 75mg/litre) peut entraîner une perte d’efficacité du traitement d’eau et provoquer une dégradation éventuelle de l’installation.

 

locaux-espace-piscine

2.Le brome

Le brome a un principe désinfectant pratiquement identique à celui du chlore.

Il est utilisé à des doses et sous un pH légèrement supérieurs à ceux du chlore.

Dans 90 % des cas, le brome est contenu dans un brominateur. Cet appareil est uniquement destiné à l’utilisation du brome.

Le pouvoir rémanent du brome est important.

NB : L’apport de brome doit être effectué conformément aux prescriptons